Par la grâce je vis. Par la grâce, je suis délivré.

light

La grâce est l’acceptation de l’Amour de Dieu dans un monde de haine et de peur apparentes.
La grâce ne s’apprend pas. La grâce n’est pas le but que ce cours aspire à atteindre. Or, nous nous préparons à la grâce en ce sens qu’un esprit ouvert peut entendre l’Appel au réveil.
L’unité est simplement l’idée que « Dieu est ». Nous disons : « Dieu est »puis nous cessons de parler, car dans cette connaissance les mots sont in-signifiants. Il n’est pas de lèvres pour les prononcer et pas de partie de l’esprit suffisamment distincte pour ressentir qu’il est maintenant conscient de quelque chose qui n’est pas lui-même. Il s’est uni à sa source. Et comme sa Source même, il est simplement.

ÊTRE simplement ; comme cette « pensée » me détend ! Être simplement vivant ; être seulement vivant ; ne pas être qui que ce soit, quoique ce soit, ne pas être avec (une ou des illusions) mais se perdre dans l’Amour ; être la Vie, simplement, seulement, merveilleusement.

liberte

Le pardon, enseigné et appris, s’accompagne d’expériences qui témoignent que le moment déterminé par l’esprit lui-même pour tout abandonner sauf cela est maintenant proche.

Sans doute, sentons-nous si ce moment est proche? En ce qui me concerne, j’ai des expériences de pardon suivies d’une belle paix et d’autres, plus intellectuelles, suivies d’aucune détente; vivement le pardon en version« automatique » et la paix en continu !

Il suffit que tu aies du travail à faire pour jouer ton rôle. La fin doit rester obscure pour toi jusqu’à ce que ton rôle soit joué.
Quand tu prends le rôle qui t’est assigné, le salut se rapproche un peu de chaque cœur incertain qui ne bat pas encore en accord avec Dieu. Là je comprends que mon rôle est le « défaire » de l’égo par le pardon dans l’ici et maintenant.

Le pardon est le thème central qui traverse la salut de bout en bout et en relie toutes les parties de manière signifiante. Et maintenant nous demandons la grâce, le dernier don que le salut peut accorder.

baby

Laisser un commentaire